Mesures d’urgence économiques et sociales cette nuit à l’Assemblée Nationale

Devant la colère qui gronde depuis plusieurs semaines, le Président de la République a annoncé le 10 décembre dernier, devant 23 millions de téléspectateurs, les mesures qui seraient mises en œuvre.

Les jours qui suivent ont alors connu une cacophonie gouvernementale, où les modalités annoncées pour la mise en œuvre des actions furent parfois contredites les heures suivantes par les mêmes que ceux qui les avaient proposées.

Il en ressort que les textes présentés par le gouvernement contredisent les engagements du Président de la République et en réduisent considérablement la portée:
⁃ augmentation du SMIC de 100€ par mois: c’est faux! Seul un salarié sur deux en bénéficiera!
⁃ annulation de la CSG pour les retraités qui disposent de moins de 2000€ par mois: c’est faux! Pour les couples, le plafond est arrêté à 2883€ par mois, soit 1441,50 € par personne!
⁃ heures supplémentaires sans impôt ni charges: c’est faux! Les salariés paieront 10% au titre de la CSG et de la CRDS, tandis que les employeurs devront s’acquitter de 40% de charges!

C’est déjà le mensonge sur l’accroissement sans précédent de la fiscalité qui a déclenché le ras-le-bol général, et le mépris et l’arrogance qui ont mis notre pays dans cet état.

Pourquoi le Président de la République a t’il menti aux français les yeux dans yeux?

Les républicains se sont abstenus sur le vote de ces mesures.
Parce qu’il est dangereux de continuer à mépriser tous ceux qui souffrent,
Parce qu’il est irresponsable de tromper les français et de ne pas respecter la parole donnée.

By | 2018-12-21T06:29:54+00:00 décembre 21st, 2018|Uncategorized|0 Comments