Inauguration Thoiry Bioénergie & 1er salon du livre de la biodiversité cette après-midi au zoo de Thoiry.

La méthanisation est une filière d’avenir à fort potentiel pour le développement des énergies renouvelables.

Elle est, en effet, une des réponses à l’impact du gaz carbonique (CO2) sur notre environnement, en ce sens qu’elle permet de récupérer un gaz issu de la dégradation des matières organiques.

C’est donc une ressource de récupération intéressante écologiquement, économiquement, et en terme d’indépendance énergétique vis-à-vis des tiers, et les emplois qui y sont associés ne sont pas délocalisables.

Dans ce cadre, l’inauguration, aujourd’hui, de ThoiryBioénergie, qui fonctionne en synergie avec le « Safari & Zoo de Thoiry », est tout à fait exemplaire.

Présidée par Colomba de La Panouse, et dirigée par Sylvie Fleury, ThoiryBioénergie démontre qu’au regard des progrès techniques, cette filière peut servir le développement de la méthanisation agricole, au bénéfice du respect de nos paysages et de la nature.

En poursuivant ici sa démarche de développement durable, Colomba s’inscrit dans la continuité des engagements de son père, le Comte Paul de La Panouse, qui ouvrait ici, à Thoiry, la 1ère réserve africaine il y a exactement 50 ans.

Celui-ci a décidé de fêter ce demi-siècle au service de la nature en organisant le 1er salon du livre de la biodiversité.

Préserver la biodiversité et favoriser les énergies renouvelables !

Quelle belle idée ! Et quelle clairvoyance que de conjuguer aujourd’hui, à Thoiry, ces deux événements !

Climatologue et glaciologue reconnu mondialement, Vice-Président du GIEC, qui s’est vu décerné avec Al Gore le prix Nobel au titre de lanceur d’alerte sur l’urgence climatique, Jean Jouzel a accepté de présider ce 1er salon de la biodiversité.

Sa présence engagée témoigne tout à la fois de sa volonté intacte de soutenir les projets qui préservent le climat, à l’image de celui de Thoiry Bioénergie, que de son énergie à porter les causes qui participent de l’équilibre de notre planète et la biodiversité en est une richesse indispensable.

Un beau succès pour Colomba de La Panouse, dont tous les décideurs responsables qui interviennent dans ces secteurs d’activité gagneront à s’inspirer.

 

By | 2018-09-29T15:07:16+00:00 septembre 22nd, 2018|Uncategorized|0 Comments