Loading...
Accueil 2017-12-31T16:36:00+00:00

MICHEL VIALAY, VOTRE DEPUTE

A l’Assemblée Nationale, je suis membre de la commission Développement Durable et Aménagement du territoire.

ACTUALITES

TOUTES MES FELICITATIONS A RAPHAËL COGNET POUR SON ELECTION CE SOIR EN TANT QUE MAIRE DE MANTES-LA-JOLIE.

J’ai voté contre le Projet de Loi de Finances pour 2018 car c’est un mauvais budget pour la France.

– mauvais budget car il aggrave les injustices sociales et les inégalités entre les citoyens,
– mauvais budget car il renchérit le coût du travail, ce qui est défavorable à l’emploi alors que le chômage atteint des sommets,
– mauvais budget car le gouvernement ne profite pas de la conjoncture économique favorable pour réduire la dette de notre pays et donc sa dépendance à nos créanciers,
– mauvais budget car l’Etat ne se réforme pas et ne fait pas d’économies, et prélève sur les collectivités territoriales ce qui lui manque pour maintenir son train de vie,
– mauvais budget parce qu’il réduit encore les possibilités d’intervention des collectivités territoriales alors qu’elles sont les seules à répondre à tous les besoins de proximité, si importants pour maintenir le lien social en ces temps plus difficiles,
Ce budget est une faute et le gouvernement porte une très forte responsabilité dans l’affaiblissement de la France et de ses concitoyens.
« Le nouveau monde » n’est donc qu’une opération de Com. !

Question au Gouvernement sur la politique de la ville

Depuis deux jours, Mr Macron fait de la Com. dans les banlieues.
Sans doute parce que les derniers sondages ont fait ressortir qu’il était le Président des riches.
Mais au-delà de l’image, quand on pose des questions sur les baisses de crédit vérifiées, son Gouvernement s’énerve et ne répond pas.
La réalité, c’est que début septembre, le Président de la République s’est engagé à maintenir les crédits et son ministre en charge de la Cohésion des Territoires a annoncé que la réussite des habitants des quartiers prioritaires était une priorité absolue du Gouvernement.
Quelques jours plus tard, le Préfet des Yvelines adressait un courrier aux communes concernées par ces crédits pour les informer d’une réfaction de ceux-ci et le remboursement qu’elles devaient effectuer. Incroyable ! Quel mépris ! Et quel crédit accorder à la parole donnée par le Gouvernement ? Et quelles perspectives pour demain ?
A ces questions, le choix de porter sa seule réponse sur le champ de la polémique, c’est-à-dire de tenter de déplacer le sujet, montre la fébrilité du Gouvernement.
Il faut dire que Mr Macron semble n’avoir comme seul objectif que celui d’une vision globale, c’est-à-dire ce qui est fait depuis près de 25 ans, et cela sans engagement ou objectif précis.
Attention aux promesses faites aux plus fragiles, aux plus modestes. Il ne faut pas jouer avec l’espoir de ceux qui n’en ont pas les moyens, car ils n’ont plus que leur colère quand ils prennent conscience qu’on les a leurrés.

Rapport sur l’évolution du SIRH de l’Education Nationale

13 novembre 2017 – Amendement n° II-1107

Il y a dix ans déjà, conscient des limites de son SIRH (Système d’Information Ressources Humaines), le ministère de l’Education Nationale initiait son indispensable évolution et budgétait 80 millions d’euros pour ce projet.

En mars 2017, la modernisation attendue n’est toujours pas réalisée et la Cour des Comptes fait part, à raison, de son inquiétude :

Le calendrier global a été étiré jusqu’en 2023, faisant porter un risque fort pour la gestion des collaborateurs de l’Education Nationale,
Et le coût final du projet a déjà quintuplé, soit une estimation de près de 400 millions d’euros.
Au moment où les finances publiques de notre pays vont mal, il est capital d’évaluer les causes de ce dysfonctionnement et d’y apporter les corrections nécessaires rapidement. Et c’est pourquoi j’ai demandé au Gouvernement qu’il remette un rapport au parlement pour évaluer les causes de ce dysfonctionnement.

Quelle n’a été ma surprise de voir cet amendement rejeté et d’entendre comme seule réponse que le ministère disposait de suffisamment de rapports !

Soit ! Mais puisque cette réponse est un aveu de maîtrise de ce sujet, pourquoi aucun motif d’explication n’est-il apporté pour éclairer cette situation ? Quel profond mépris de la représentation nationale en feignant d’oublier que notre Constitution prévoit le contrôle du gouvernement par les parlementaires !

Cette réponse pitoyable n’est pas sérieuse. Le SIRH qui gère tous les collaborateurs de l’Education nationale était déjà jugé comme un outil du passé en 2007. Cette attitude du Gouvernement montre un laxisme et une prise de risques insensée.

Les trois minutes de la vidéo des échanges sont instructives ! Ne les ratez pas !

Commémoration du 11 novembre

Je me suis rendu ce matin à Limay, Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville, et à Rosny-sur-Seine afin de célébrer ce devoir de mémoire. En effet, nous célébrons aujourd’hui le 99ème anniversaire de la signature de l’armistice de la grande guerre.

Manifestation contre les prières de rue – Clichy-la-Garenne (92)

Avec de nombreux élus, j’étais ce midi à Clichy pour soutenir la Municipalité dans son combat contre les prières de rues, et pour rappeler au Gouvernement sa responsabilité dans le maintien de l’ordre public.
La laïcité garantit le libre exercice des cultes et la liberté de religion.
Cette liberté de conscience et de pratique est garantie à tous, mais elle doit s’exercer dans le respect de la République et des limites qui sont définies pour l’ordre public.
Ainsi, les prières de rue sur la voie publique sont clairement illégales en dehors de toutes autorisations spécifiques.
Il est affligeant et scandaleux de voir, à nouveau, que l’autorité de l’Etat est clairement bafouée aux yeux de tous, et qu’en dehors d’une manifestation d’élus de la République, le gouvernement se moque de l’ordre public.
En l’absence d’autorité, c’est l’Etat qui se désagrège ! Il est donc plus qu’urgent que le gouvernement cesse de détourner le regard devant ses responsabilités et réagisse sans délai.

La hausse de la CSG de 1,7 point voulue par Emmanuel Macron pourrait potentiellement toucher les fonctionnaires, les indépendants et certains retraités.

Mobilisé ce soir (25/10/2017) en séance à l’Assemblée Nationale contre la hausse de 25 % de la CSG notamment pour les retraités. Cette hausse est totalement inacceptable pour ceux qui vont connaître, de surcroît, un gel des pensions de retraites en 2018.
Cette loi indécente, c’est le choix scandaleux du gouvernement qui s’attaque aux plus faibles, et cela ne fait que commencer. Augmenter la CSG pour nos anciens, c’est honteux et immoral.

http://www.assemblee-nationale.fr/…/amendeme…/0269/AN/71.pdf

Manifestation AVL3C contre le projet de carrières cimentières à Mantes-la-Jolie

Très forte mobilisation, cet après-midi, à Mantes-la-Jolie, contre le projet de carrières cimentières au cœur du Parc Naturel du Vexin, envisagé sur 120 hectares en 1ère tranche et 550 hectares à terme.

Impressionnant cortège escorté par une quinzaine de tracteurs, près d’une cinquantaine d’élus accompagnés de plus de 500 manifestants ont défilé dans le centre-ville pour sensibiliser le grand public aux risques majeurs que ce projet porte en germe pour les bassins de vie du Mantois et du Meulanais.

Salon « E-TONOMY », La Technologie au service de l’homme

Les Mureaux – 11 au 15 octobre 2017

J’ai eu plaisir cette après-midi à me rendre au  Salon « E-TONOMY » au Mureaux, celui-ci est organisé du 11 au 15 octobre sous le parrainage de Michaël Jeremiasz, quadruple champion de tennis paralympique, le salon « E-TONOMY » a pour ambition d’impulser une dynamique forte au profit des personnes en situation de dépendance, et les défis sont multiples pour faire face au vieillissement de la population et, plus généralement, pour mettre plus encore la technologie au service de l’homme.

DEVELOPPEMENT DURABLE

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

DEVELOPPEMENT DE L’EMPLOI

QUALITE DE VIE